États-Unis: une famille afro-américaine retrouve sa propriété spoliée dans les années 1920

La parcelle appartenant à Willa et Charles Bruce retournera à sa famille après avoir été spoliée dans les années 1920. Photo: Patrick T. Fallon / AFP 

États-Unis: une famille afro-américaine retrouve sa propriété spoliée dans les années 1920
By Clémence Pénard | RFI (Radio France Internationale)
July 19, 2021

En 1924, Charles et Willa Bruce, un couple noir, possède un terrain au bord de l’océan Pacifique, à Manhattan Beach, au sud de Los Angeles. Ils y construisent un village de vacances destiné aux Noirs qui, en raison de la ségrégation, n’ont accès qu’à très peu de plages. Mais la ville va alors exproprier les Bruce. Près d’un siècle plus tard, le comté de Los Angeles va enfin rendre ce terrain aux descendants de Charles et Willa.

Listen to the story (in French) here.

Share this: